Enduit chaux-chanvre : comprendre les prix au m²

Maisonnee Projets
Écrit par Maisonnee Projets

Passionnée par l'univers de la maison, de la décoration, du jardinage et même du bricolage, je vous partage des astuces sur ce blog.

L’enduit chaux-chanvre est de plus en plus utilisé pour la rénovation et l’isolation des bâtiments, grâce à ses nombreuses qualités aussi bien thermiques qu’écologiques. Mais quel est le prix au m² de ce matériel ? Nous vous proposons un tour d’horizon de cette question.

Pourquoi choisir un enduit chaux-chanvre ?

Tout d’abord, il est essentiel de comprendre pourquoi opter pour un enduit chaux-chanvre plutôt qu’un autre type d’enduit. Les raisons sont multiples :

  • Isolation thermique : la chaux-chanvre offre une excellente isolation, permettant ainsi de réaliser des économies d’énergie sur le long terme.
  • Régulation hygrométrique : cet enduit permet de réguler l’humidité ambiante, assurant ainsi un environnement sain.
  • Respect de l’environnement : composée de fibres végétales, la chaux-chanvre constitue une alternative écologique aux matériaux synthétiques.
  • Adaptabilité : compatible avec tous types de supports, l’enduit chaux-chanvre peut être posé sur du bois, de la pierre ou encore de la brique.

Ainsi, choisir un enduit chaux-chanvre s’avère être une option à la fois efficace et écologique pour réaliser ses travaux d’isolation.

Les différents facteurs influençant le prix au m²

Pour calculer le prix au m² de l’enduit chaux-chanvre, il est nécessaire de prendre en compte plusieurs éléments :

  1. L’épaisseur : selon les besoins en isolation et la nature du support, l’épaisseur de l’enduit peut varier de quelques millimètres à plusieurs centimètres. Plus l’épaisseur est importante, plus le coût sera élevé.
  2. La finition : le prix varie en fonction du type de finition souhaitée (lisse, talochée, grattée). Il faut également tenir compte des pigments ou additifs qui peuvent être ajoutés à la chaux-chanvre pour obtenir une teinte ou un aspect spécifique.
  3. Les matériaux : le choix de la chaux et du chanvre utilisés influe sur le coût global. Les variétés de chaux les plus courantes sont la chaux aérienne et la chaux hydraulique, tandis que le chanvre peut être présent sous forme de fibres ou de granulats. Chaque combinaison a ses spécificités et ses avantages, ainsi qu’un prix différent.
  4. La main-d’œuvre : l’application de l’enduit demande un certain savoir-faire et de la patience, surtout dans le cas de finitions particulières. Le coût horaire peut donc varier considérablement selon la difficulté du chantier et l’expertise de l’artisan.
  5. La surface : bien évidemment, le prix au m² sera déterminé en fonction de la surface à recouvrir.

Estimation des prix au m² pour un enduit chaux-chanvre

Afin de donner une idée plus précise des coûts liés à l’utilisation d’un enduit chaux-chanvre, voici quelques estimations :

  • Pour un enduit chaux-chanvre de 2 cm d’épaisseur : entre 15 et 20 euros le m² (matériaux et pose compris).
  • Si on ajoute une finition talochée ou grattée, il faut compter 5 à 7 euros supplémentaires par m².
  • En ce qui concerne les colorants ou additifs, leur prix varie généralement entre 10 et 50 euros le kilo, selon la qualité et l’intensité désirées.

Naturellement, ces chiffres sont à titre indicatif et peuvent varier selon les régions et les exigences spécifiques de chaque chantier.

Les aides financières pour la réalisation de travaux avec de l’enduit chaux-chanvre

Saviez-vous qu’il existe des dispositifs d’aide pour réduire le coût des travaux d’isolation thermique effectués avec de la chaux-chanvre ? En voici quelques-uns :

  • L’éco-prêt à taux zéro : prêt sans intérêts accordé pour financer les travaux de rénovation énergétique, dont l’isolation thermique. Renseignez-vous auprès de votre banque.
  • Le crédit d’impôt : sous certaines conditions, il est possible de bénéficier d’un crédit d’impôt pour les dépenses d’équipements et matériaux d’isolation thermique (notamment la main-d’œuvre).
  • Les aides des collectivités locales : certaines régions, communautés de communes ou encore départements proposent des subventions pour encourager l’utilisation de matériaux écologiques comme la chaux-chanvre dans les travaux de rénovation.

N’hésitez pas à vous renseigner afin de profiter de ces dispositifs et ainsi alléger le montant total de vos travaux d’isolation avec de l’enduit chaux-chanvre.

Bonnes pratiques pour un enduit chaux-chanvre réussi

Pour mettre toutes les chances de votre côté et obtenir un résultat optimal, voici quelques recommandations :

  1. Faire appel à un professionnel expérimenté : si vous n’avez jamais travaillé avec de la chaux-chanvre, il est préférable de faire appel à une entreprise spécialisée pour assurer une pose correcte et durable de l’enduit.
  2. Choisir des matériaux de qualité : optez pour un mélange chaux-chanvre adapté à vos besoins spécifiques en termes d’isolation et de finition. N’hésitez pas à demander conseil aux professionnels du secteur.
  3. Tenir compte des conditions climatiques : l’enduit chaux-chanvre doit être posé sur un support sec et propre, dans un environnement suffisamment chaud (température idéale entre 5 et 25 °C) et bien aéré.

Ainsi, bien se renseigner et suivre ces conseils vous permettront de réussir votre projet d’enduit chaux-chanvre, tout en maîtrisant le prix au m².