Les inconvénients d’une terrasse en composite : ce qu’il faut savoir

Maisonnee Projets
Écrit par Maisonnee Projets

Passionnée par l'univers de la maison, de la décoration, du jardinage et même du bricolage, je vous partage des astuces sur ce blog.

Nées du souci environnemental et de la recherche de praticité, les terrasses en composite ont rapidement gagné en popularité au cours des dernières années. Ces lames composites sont souvent présentées comme une solution ‘couteau-suisse’ à tous les problèmes liés aux terrasses traditionnelles en bois. Pourtant, ce matériau présente également son propre lot d’inconvénients qui méritent d’être pris en compte lors de la réflexion pour la construction d’une terrasse.

Prix élevé et variabilité de la qualité

La première chose qui saute aux yeux avec les terrasses en composite est leur prix d’achat. En effet, le coût des matériaux est souvent bien plus important (+30% à +70%) que pour une terrasse en bois traditionnelle. Cette différence de prix s’explique par le procédé de fabrication des lames composites ainsi que par la technologie utilisée.

D’autre part, il existe un grand nombre de marques et de fabricants de terrasses en composite. Cela peut donc engendrer une certaine confusion pour les clients qui ne savent pas toujours vers quelle marque se tourner. Au-delà des variations de prix, on trouve également une grande variabilité en termes de qualité, de durabilité et de finitions entre les différents produits du marché. Il est donc crucial de bien se renseigner avant d’acheter des lames composites pour sa future terrasse.

Ressource limitée pour les terrasses écologiques

Un inconvénient majeur de ce type de terrasse réside dans la composition des lames composites. En effet, ces dernières sont constituées d’un matériau pouvant contenir jusqu’à 50% de plastique, dérivé du pétrole. Cette caractéristique fait des terrasses en composite un produit moins durable et écologique que les terrasses en bois massif, notamment pour ceux qui militent pour un mode de vie plus respectueux de l’environnement.

L’aspect « faux bois »

Même si les fabricants ont fait des progrès énormes en quelques années pour reproduire l’esthétique naturelle du bois, il est indéniable que les lames composites ne peuvent pas complètement imiter le cachet d’une véritable terrasse en bois massif. Selon les goûts et les attentes de chacun, ceci peut être considéré comme un inconvénient ou sans importance.

Fixation et structure : l’importance de bien suivre les recommandations du fabricant

Pour assurer une bonne tenue de la terrasse en composite, il faudra impérativement choisir des fixations adaptées et se conformer aux instructions du fabricant. Toutes les gammes de matériaux proposent des systèmes de fixation spécifiques. Certaines marques préconisent même de recourir à des clavettes en acier inoxydable plutôt qu’à des vis traditionnelles pour éviter tout risque de détérioration des lames composites.

Espace entre les lames et dilatation

Contrairement au matériau bois, les lames en composite ont tendance à suivre les variations de température et d’hygrométrie. En cas de fortes chaleurs, les lames peuvent ainsi se dilater et provoquer une certaine tension sur la structure de la terrasse. Pour éviter ce problème, il est impératif de respecter scrupuleusement les recommandations du fabricant concernant les espacements entre les lames et entre les lambourdes.

Entretien particulier des terrasses composites

Si les terrasses en composite sont réputées pour demander moins d’entretien que les terrasses en bois traditionnelles, elles n’en sont pas pour autant exemptes de soins. Même si ces nouveaux matériaux sont plus résistants aux intempéries et ne nécessitent aucun traitement contre les insectes ou champignons, elles peuvent quand-même présenter des tâches dues à la pollution, aux projections de graisse lors de barbecues ou encore à des traces de calcaire. L’entretien régulier d’une terrasse composite est donc nécessaire pour préserver son aspect esthétique au fil des années.

  1. Nettoyage régulier avec un balai-brosse et de l’eau savonneuse
  2. Utilisation possible d’un nettoyeur haute-pression à condition de le régler sur une pression basse (40 à 60 bars) pour ne pas endommager la surface des lames.

Risques potentiels de glissance

Les terrasses en composite présentent généralement une bonne résistance à la glissance. Toutefois, comme pour tous les matériaux de terrasse, il est possible que des dépôts se forment naturellement sur la surface et créent un risque de glissade. Préférez alors des lames striées ou rainurées qui offriront une meilleure adhérence.

En définitive, si les terrasses en composite semblent séduire de plus en plus d’utilisateurs grâce à leur aspect moderne, pratique et durable, elles présentent aussi plusieurs inconvénients non négligeables tels que le prix, la variabilité de qualité entre les différents fabricants, ainsi que des problèmes liés à la fixation et la structure.